L'idée et le lancement

Les 8 étapes essentielles et les meilleurs outils pour concrétiser votre projet

Xavier Niel

Fondateur du groupe Iliad

Les sacrifices qu’un entrepreneur doit faire sont parfois importants, mais ils ne sont pas moins grands sur un petit projet que sur un grand. L’ambition nourrit l’innovation : visez grand, car au pire, ça marche !

Céline Lezorthes

Fondatrice de Leetchi

Il faut se lancer ! On apprend à marcher en courant, donc, il ne faut pas hésiter à changer son destin, à vouloir vivre ses rêves.

Steve Jobs

Fondateur d'Apple et Pixar

Je suis convaincu que la moitié de ce qui sépare les entrepreneurs à succès de ceux qui échouent est purement la persévérance.

ETAPE 0 

Entreprendre ASAP.

Il n'est jamais trop tôt pour concrétiser ses rêves!

Certains d'entre vous sont étudiants et se demandent si c'est le bon moment pour se lancer dans la création d'entreprise. Votre manque d'expérience en entreprise, de moyens et de connaissances du marché vous font douter de vos chances. En réalité, c'est tout le contraire – ces lacunes sont vos plus grands atouts !

En effet, quand on est salarié on devient habitué à un revenu, à un rythme régulier et c'est ce "confort" auquel il devient difficile de renoncer pour lancer son entreprise. Il suffit de regarder du côté des plus grands noms de la Tech aux Etats-Unis pour remarquer un point en commun entre Apple, Microsoft, Tesla et Facebook: leurs fondateurs se sont tous lancés quand ils étaient étudiants et sans expérience. C'est ce qui les a permis d'avoir de grands rêves. "Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait" disait Mark Twain.


En plus d'avoir de grands rêves, Jobs, Gates, Musk et Zuckerberg ont énormément travaillé, persévéré et poursuivi leur objectif sans relâche.

 

Démarrons donc avec un des plus grands discours motivationnels ever, de la part de l'incroyable Arnold Schwarzenegger. On retient que si l'on veut réussir sa startup, il faut s'y donner à 150% – impossible d'avoir une activité parallèle pour vraiment décoller...

Maxence Boucas et Amaury Cottin partagent avec nous comment ils ont démarré leur startup, quels outils ils ont utilisé et comment ils ont construit leur offre.

Interview d'anciens de l'IMT Starter

ETAPE 1 

Répondre à un réel besoin.

product-market-fit.png

Une idée ne vaut rien en soi. Tout est dans sa mise en oeuvre.

Votre idée de création d'entreprise vous parait fantastique et tant mieux !

Encore faut-il que vos clients soient prêts à vous payer pour votre produit ou votre service. Pour vous en assurer, voici quelques pistes:

  • Parlez de votre idée autour de vous. N'ayez surtout pas peur que l'on vous vole votre idée. Personne n'est plus motivé que vous (normalement) pour la concrétiser. Et plus vous en parlerez, plus vous obtiendrez rapidement des retours précieux.

  • Identifiez qui sont vos clients en utilisant la méthode des personas (voir la vidéo YouTube)

  • Participez à des événements comment le Lean Startup Experience (partout en France) pour rencontrer des entreprises, peut-être vos futurs prospects et voyez quelles sont leurs réactions et questions face à votre projet. Vous affinerez ainsi votre connaissance des Personas que vous devez viser.

 

Il s'agit dans cette étape de valider le "Pourquoi" – la Vision – de votre projet et le "Comment" – la Mission.

Jean-Baptiste Duquesne nous explique comment trouver son marché et s'assurer qu'il est viable... et que l'on sait l'adresser.

Interview d'expert

ETAPE 2 

Trouver vos associés.

Seul on va plus vite, mais à plusieurs on va plus loin.

"Entourez-vous de gens meilleurs que vous" dit-on souvent. Surtout de gens qui vous sont complémentaires. Lorsque vous serez à la recherche de fonds (privés ou aides publiques), les financeurs misent avant tout sur une équipe, et non sur un produit ou service.

Les membres de votre équipe initiale sont les stars de demain de votre société donc choisissez-les avec rigueur.

  • Si vous êtes à la recherche d'associés, participez à des événements pour startups. Pour les rencontrer en physique, le site de référence est Meetup mais il existe pléthore de Hackathons, Startup weekends, etc.

  • Pour les rencontrer online voyez du côté de PartnPro, Ideasvoice ou rejoignez des groupes Facebook comme les FrenchStartupers

 

Pendant la phase de lancement, ce sont les associés qui réalisent les premières ventes. Votre conviction et maitrise du projet sont vos meilleures armes. Ne cherchez pas à recruter un profil vendeur tout de suite – montez en puissance plus tard quand votre offre et vos arguments seront bien établis. Cela implique qu'un associé avec un profil vendeur est quasiment obligatoire pour tout projet.

Meetup.png

Foucauld Delannoy nous explique comment trouver vos associés et maintenir à long terme des relations saines avec eux.

Interview d'expert

ETAPE 3 

Détailler ses idées sur papier.

Votre tête est moins bien organisée que vous ne le croyez.

La complexité de votre projet augmentera de jour en jour et vous ne pouvez pas tout organiser dans votre tête. Aussi, vous verrez qu'en détaillant vos idées par écrit, bon nombre de questions nouvelles apparaitront !
Deux éléments méritent d'être formalisés par écrit, notamment afin que vous puissiez les partager:

1. Une ébauche de Business Plan

L'idée ici n'est pas de se lancer dans la rédaction d'un document de 40 pages mais de réfléchir à tous les aspects de votre projet – surtout ceux que vous maitrisez le moins.

 

Pour cela, l'outil de référence est le Business Model Canvas. Il vous permet d'avoir une vue synthétique mais complète de tous les composants d'une entreprise, qui non seulement met au point un produit mais le vend avec des partenaires et en assure l'après-vente.

2. Un cahier des charges complet et détaillé de votre produit

Que vous décidiez de le développer en interne ou faire appel à un prestataire externe (ce que l'on vous déconseille!), plus ce document sera précis plus il sera rapide de mettre au point votre prototype ou V1 – et donc moins il coûtera cher. Le cahier des charges doit notamment comporter des mockups exhaustifs de votre produit. Pour ce faire vous avez plusieurs outils web parfaitement adaptés:

  • Balsamiq: parfait pour une première version du mockup, savoir comment organiser les étapes de l'expérience utilisateur,

  • JustinMind: un outil pour PC plus raffiné pour créer de beaux modèles de votre interface graphique.

Olivier Martinerie nous explique comment organiser ses idées et son temps quand on démarre sa startup.

Interview de coach

ETAPE 4 

Développer un prototype, un MVP.

Le mieux est l'ennemi du bien. Keep It Simple and Stupid.

Vous avez déjà entendu ces maximes car elles sont essentielles dans la réalisation de votre Produit Minimum Viable (MVP en anglais). Votre but est de mettre au point le plus rapidement possible un produit que vous pouvez présenter autour de vous et à vos prospects pour vous confronter à la réalité du terrain.

Votre MVP doit surtout se focaliser sur la fonctionnalité clé qui vous rend unique. Il doit vous permettre de savoir si vous êtes dans la bonne voie ou s'il faut revoir vos hypothèses quand aux besoins de vos clients.

Olivier Roland, entrepreneur depuis qu'il est au lycée, nous explique à quoi sert et comment mettre en place un MVP.

Dans cette vidéo vous verrez quelques exemples de prototypage rapide (mais efficace!) et les règles d'or utilisées par un des laboratoires de Google.

Interview d'un ancien de l'IMT Starter

Sébastien Borget, partage avec nous ce qu'il faut savoir quand on développe son MVP.

ETAPE 5 

Rencontrer ses premiers prospects.

Desert

Votre obsession doit être d'émettre votre première facture.

Le but n'est pas immédiatement de gagner de l'argent en mâs mais de vous confronter ASAP au marché. En tant que startup agile, vous serez peut-être amenés à faire un pivot – à réorienter votre offre – et mieux vaut le faire tôt. Pour cela, seuls vos clients pourront confirmer si votre produit répond à un besoin et cela prend une seule forme: la signature d'un bon de commande. Tout le monde sera poli et vous fera des compliments sur votre offre – passer à l'achat est votre seule confirmation que vous êtes dans la bonne voie.

Comment générer vos premiers prospects chauds ? Plusieurs pistes dans la suite...

Jean-Baptiste Duquesne nous explique comment trouver vos premiers clients, les valoriser et établir des relations fortes avec eux.

Interview d'expert

PETITE PAUSE INSPIRATION

Un des plus grands entrepreneurs de notre époque nous partage l'importance de la détermination quand on est entrepreneur.

ETAPE 6 

Fixer son pricing.

Les startups françaises ne vendent pas assez cher.

Selon une étude par HEC Startup, seulement 12% des startups technologiques française basent leur prix sur la valeur qu'elles apportent à leur client. Pire encore, seulement 16% des startups qui apportent plus de valeur à leurs clients que "l'offre de référence" (l'alternative dominante à votre offre) en profitent pour vendre plus cher... Toutes les autres ne captent pas la valeur additionnelle qu'elles apportent à leurs clients – et font donc dans le low cost ! 


Il n'existe pas de recette miracle pour fixer un prix de vente, seulement des erreurs à ne pas commettre : 

Discount.png

1.

Penser qu'en vendant "moins cher" que la concurrence, on vendra plus facilement.

Cela est valable dans la grande distribution mais quand on parle de technologie c'est tout le contraire. Sachez qu'il vous faudra certainement le même temps et effort pour vendre un produit/service à un client pour 5.000€ ou 10.000€. Dans les deux cas, vous devrez d'abord établir un lien de confiance avec votre prospect et le convaincre de la valeur de vous lui apportez. Alors autant vendre à 10.000€ !

ETAPE 7 

Répartir son capital.

Il est plus facile de se séparer de sa femme ou de son mari, que d'un actionnaire. 😋

  • La SAS

    La majorité des startups en France optent pour le statut de Société par Actions Simplifiée (SAS). Elle bénéficie des mêmes avantages que la SARL et permet l'entrée et sortie simplifiée d'actionnaires – mais nécessite au moins 2 actionnaires pour être créée. Dès lors se pose la question de comment répartir le capital de votre société.

  • Les rôles

    Il convient d'identifier quels sont les rôles clés de l'équipe fondatrice. En général, dans les startups, on en distingue 4: le visionnaire, l'ingénieur, le vendeur et le gestionnaire (qui fait "tourner" les opérations quotidiennes).

    Si une personne cumule plusieurs rôles il est raisonable qu'elle soit davantage représentée au capital. Le visionnaire, qui donne la direction, porte la société et la représente vis-à-vis de tiers, est généralement le plus représenté au capital.

     

    Note: la répartition de votre capital évolue dès lors que vous levez des fonds (auprès d'investisseurs). Votre nombre d'actions reste inchangé mais votre % de détention baisse car de nouvelles actions sont émises... La répartition initiale est surtout importante pour la dynamique et motivation de l'équipe mais les chiffres globaux changeront inéxorablement...

  • Concrètement

    Pour matérialiser la répartition du capital, chacun doit apporter en espèces la part du capital qui correspond au pourcentage fixé ensemble. Si votre capital de départ est prévu d'être de 1.000 euros et que vous avez décidé d'attribuer 60% du capital au dirigeant, il devra apporter 600 euros.

  • Choisissez bien

    Choisissez bien qui vous invitez au capital de votre entreprise – qu'il s'agisse de collaborateurs ou d'investisseurs. Il est impossible de forcer un actionnaire à vendre ses actions (sauf en cas de vente totale de l'entreprise ou de faute lourde d'un collaborateur) donc gardez en tête que vos co-actionnaires le seront pour toute la vie de l'entreprise.

     

    Un actionnaire seul représentant moins de 34% (minorité de blocage) du capital en SAS a peu de pouvoir de nuisance, mais certaines décisions légales doivent être prises à l'unanimité dans une SAS, donc assurez-vous de pouvoir maintenir des relations saines avec vos actionnaires.

Etienne Krieger partage avec nous la composition idéale d'une équipe, comment se répartir le capital et poser les fondations seines de sa startup.

Interview de coach

ETAPE 8 

Trouver des locaux et construisez votre ecosystème.

Votre environnement physique et vos relations sont déterminants.

L'espace physique de travail que vous offrez à votre équipe est d'une grande importance. Même si toute l'équipe peut théoriquement travailler à distance, la proximité physique favorise les échanges et les idées, le sentiment d'appartenance et la motivation. La présence de plantes vertes au sein du lieu de travail est également très importante, des études montrent qu'elles réduisent la fatigue, les migraines et même l'absentéisme tout en renforçant la productivité d'environ 15%!

Il existe énormément d'options pour trouver des locaux. Au-delà des murs, pensez à l'écosystème dont vous allez faire partie en choisissant votre lieu de travail. Par exemple, les incubateurs ou pépinières d'entreprises non seulement proposent des locaux à prix réduits combinés à des services souvent gratuits (bonne connexion Internet, ménage, imprimantes, fax (lol) etc.) mais la présence d'autres startups avec qui vous pourrez échanger voire monter des partenariats est cruciale. L'entrepreneuriat peut donner le sentiment d'isolement. Entouré de vos confrères, vous aurez plus de motivation et irez plus loin.

A propos de vos confrères, efforcez-vous d'allez à leur rencontre (Meetups, Startup Weekends, conférences, ateliers, etc.). Le réseau d'une startup est déterminante pour son succès à long terme. En tant que dirigeants vous avez besoin d'échanger, de recueillir des conseils et témoignages de vos semblables.

 

Votre rôle de vendeur (de votre entreprise tant que de votre produit) impose aussi de saisir toutes les opportunités de mise en relation avec un potentiel client ou futur investisseur.

Surtout ne pas rester chez soi, dans sa zone de confort, uniquement à développer son produit.

Plus vous aurez à présenter votre projet en quelques secondes au détour d'une conversation, mieux vous maitriserez un savoir-faire déterminant: générer, chez d'autres personnes, de l'enthousiasme envers votre projet.

 

Retenez bien les premières réactions de vos interlocuteurs quand vous parlez de votre projet et les questions qu'ils vous posent instinctivement. Plus ces questions sont basiques, moins votre explication est claire.

Enfin, pour compléter votre écosystème embryonnaire il vous manque encore un élément : des conseillers, coachs ou mentors. Inutile de les multiplier et ne cherchez que des conseils auprès d'entrepreneurs, de personnes qui ont vécu les mêmes challenges que ceux que vous devrez surmonter.

 

Encore un avantage de rejoindre un incubateur, car ils vous mettent en relation avec des coachs adaptés à votre projet. Faites-en bon usage, posez-leur un maximum de questions: ils sont parmi les rares personnes qui vous aideront de manière désintéressée...

Interview du Directeur d'IMT Starter

Sébastien Cauwet nous explique quels sont les avantages pour une startup de rejoindre un incubateur et plus particulièrement l'Incubateur IMT Starter.

Félicitations, vous êtes arrivé(e) à la fin de ce premier parcours !

Nous espérons que cela vous aura été utile pour vous lancer dans la création de votre startup.

 

Pour nous partager vos retours sur ce parcours, nous vous invitons à répondre à un petit questionnaire. Ça nous aidera beaucoup pour la suite:

Pour celles et ceux d'entre vous qui souhaitent vous lancer, l'aventure ne fait que commencer. C'est pourquoi nous sommes en train de créer le Parcours 2. Il est composé entre autres des thèmes suivants:

  • Organiser et structurer son entreprise

  • Mettre en place et affiner sa stratégie

  • Agrandir et gérer son équipe

  • La finance comme un outil

  • Obtenir des financements publics et lever des fonds

  • Se lancer à l'international

Pour être notifié quand ce parcours sera disponible et recevoir des contenus additionnels (interviews, documents, etc.) entre temps, inscrivez-vous à notre newsletter:

©2020 IMT STARTER. En savoir plus: www.imt-starter.fr/